Le blogue du RÉFO vise à rassembler des textes, photos et vidéos d'étudiant(e)s francophones et francophiles d'un peu partout en Ontario. 

L'objectif du blogue est de créer une meilleure compréhension des réalités et priorités étudiantes en Ontario français et de créer des ponts entre les étudiant(e)s qui fréquentent une des 11 institutions francophones et bilingues de la province.

Tout étudiant(e) peut contribuer au blogue en soumettant un texte, une photo ou une vidéo par courriel au RÉFO au info@refo.ca. Les opinions exprimées ici sont celles des auteur.e.s et ne représentent pas nécessairement la position officielle du Regroupement. 

Le blogue du RÉFO

Maman sur les bancs d'école: rêves et défis

Après avoir vécu en Alberta pendant 25 années, j’ai décidé de retourner vivre dans ma région natale, le Nord de l’Ontario.  Il me fallait un emploi, mais je n’ai rien trouvé. J’ai donc décidé de retourner aux études. En visitant le campus du Collège Boréal à Sudbury, j’ai découvert très rapidement que c’est ici que je poursuivrais mes études. Le personnel était très accueillant et m’a vraiment fait sentir bienvenue. En écoutant les gens parler en français dans un milieu francophone, je savais que j’étais à la bonne place. Lors de ma première journée en classe, j’ai amené mon petit garçon de 4 ans avec moi.  Je n’avais pas réussi à me trouver une gardienne  et la garderie fermait à 18 h. Je ne voulais pas manquer ma première classe en soirée. Je me sentais très nerveuse, car je ne savais pas comment j’allais être reçu par les étudiant.e.s considérant que j’étais assez vieille pour être leur mère.  Heureusement, mes collègues  m’ont accueilli très chaleureusement et comme une des leurs.

Une étudiante apprend très vite l’importance de la gestion  du temps et  de l’organisation.  Avec trois cours en soirée par semaine et un conjoint travaillant à l’extérieur de la ville, ça été un véritable défi pour moi. Mais en étant déterminé à réussir et avec une attitude positive, j’ai pu le surmonter. Des devoirs, des tâches et des échéanciers, il y en avait beaucoup.  Tou.te.s les étudiant.e.s ont des vies occupé hors du collège.  C’était certainement le cas pour moi aussi. Avec un petit à la maison qui veut toujours jouer et des repas à préparer, je n’avais pas de temps à perde. Je n’avais aucune idée à quel point c’était difficile de retourner aux études. Les fins de semaine étaient pour faire l’épicerie, le lavage, le ménage, jouer avec le petit et se préparer pour la semaine. Je n’avais pas beaucoup de temps à consacrer pour les devoirs.

Je me trouve extrêmement chanceuse  d’être capable d’étudier dans ma langue maternelle. La qualité du français au Collège Boréal est remarquable. Merci à mes professeurs qui en font la promotion et qui m’inspire à en faire autant. Mon but est d’être capable de parler clairement et avec confiance et fierté comme eux. J’ai de la difficulté avec la grammaire et l’orthographe en français. Même avec des logiciels de correction ce n’est pas toujours évident. Mais je crois pouvoir réussir avec de la pratique et de la bonne écoute.  Je suis tellement fière de moi-même d’avoir pris l’initiative de continuer mes études en français. Ma confiance et mes compétences deviennent de mieux en mieux avec le temps et la pratique.  Oui il y a certainement des journées où je me sens découragé. Je ne vais jamais oublier ce qu’un de mes professeurs m’a dit : « Tu as un choix, tu peux t’asseoir l’a et pleurer ou bien tu peux accomplir ta tâche et faire tes devoirs. »  Je ne sais pas pourquoi mes quand je me sens faible ça m’aide.

En plus de compléter mon programme d’études, un de mes principaux objectifs est de vivre mon expérience d’étudiante avec joie et fierté. Plus je m’implique au collège dans des activités para-scolaires, plus j’ai le sentiment d’en faire partie.  C’est une chose de vouloir des activités, mais s’en est une autre de les organiser et de les promouvoir. La détermination, le courage, la volonté d’apprendre, la patience, la confiance et la fierté d’être francophone; voilà les ingrédients qui m’aident à cheminer.  Le retour aux études après tant d’années n’est certainement pas un chemin facile, mais il va certainement m’aider à atteindre mes rêves.

Yolande Jameus étudie au campus du Collège Boréal à Sudbury dans le programme d’administration de bureau-adjointe administrative. Elle est originaire de Wawa et a grandi à Elliot Lake.  La culture francophone a toujours fait partie de sa vie.

Posté il y a 429 semaine